L'évènement

Regarder le monde

Vive la culture

La rubrique Vive la culture propose des sélections (qu’on appelle des parcours) d’une douzaine de documents numériques accésibles sur votre plateforme regroupés autour d’un thème d’actualité (nouveauté, expo, anniversaire…). Les principes éditoriaux sont directement mais librement inspirés du site vivelaculture.com et font l'objet d'un partenariat.

Vivelaculture.com

 

Parcours exposition

alt

Tous les ans depuis 1955, l'association néerlandaise World Press Photo récompense le cliché de l'année et des dizaines d'autres images dans plusieurs catégories (sport, nature, vie quotidienne, portraits...). Le Grand prix de la photo 2017 remis à Burhan Ozbilici pour sa photo de l’assassin de l’ambassadeur russe en Turquie a créé la polémique : faut-il récompenser une photo choc, privilégier l’aspect spectaculaire d’une image, ou bien récompenser une image plus complexe, qui parle à l’imaginaire, crée une distance tout en interrogeant le regard ? Petite sélection pour tenter d’y voir clair... Palmarès complet

 

# L'ŒIL AU FRONT

A observer 70 ans de palmarès du World Press Photo, on s'aperçoit vite que la prime est souvent donnée aux fronts les plus chauds de l'actualité, et notamment aux conflits armés. C'est que la photographie, à peine inventée, a tout de suite servi à rendre compte des combats, dès la guerre de Crimée contre la Russie (1853-1856). Au XXe siècle, le travail de Robert Capa, entre autres, a créé la figure mythique du reporter de guerre.

Jour de guerre, reliefs de 1914 - 1918

De Michel Blustein

59min04

« JOUR DE GUERRE – Reliefs de 14-18 » propose l’exploration en relief d’une sélection de plaques stéréoscopiques (photos sur plaques de verre provenant du Mémorial de l’Armistice de Compiègne) réalisées durant la première guerre mondiale.
Sur la base d’un travail littéraire original demandé à Alexis JENNI – Prix Goncourt 2011, ce programme unique par sa force d’évocation et de réalisation, permet au spectateur de vivre au jour le jour, aussi bien dans le combat que la vie quotidienne, « le théâtre des opérations » où se jouait la vie de ces hommes et femmes engagés dans le conflit ; qu’ils fussent militaires ou civils, français ou étrangers.
«JOUR DE GUERRE» est la combinaison entre un travail documentaire historique rigoureux et la subjectivité d’une approche singulière d’auteur moderne sur un matériau exceptionnel du patrimoine mondial.

L'ombre du prophète

De Philipp Mayrhofer

52min33

1913. Au Sénégal, la police coloniale française prend en photo un prophète musulman africain, le Cheikh Amadou Bamba. Les agents de police français ignoraient que cette photo allait devenir une icône mythique, reproduite aujourd’hui partout et sur tous les types de supports.  Dans les rues de Dakar et de Saint Louis, je me lance à la recherche de ces images et je découvre les histoires et légendes qui se sont formées autour de ce portrait. Je prends ce cliché comme point de départ pour plonger dans un univers visuel de l’Afrique occidentale, où se mêlent politique, religion, magie et esthétique. Je rencontre les artistes et les gens liés à cette image, pour apprendre comment une simple photographie a pu devenir l’emblème d’une révolution politique et religieuse, un symbole de la résistance anticoloniale et de la puissante et mystérieuse confrérie des Mourides. À plusieurs reprises, j’apprends de mes interlocuteurs qu’ils considèrent mon projet de film comme l’accomplissement d’une prophétie de Cheikh Amadou Bamba lui-même : il avait prédit en effet qu’un jour, deux Blancs viendraient de l’étranger pour témoigner de sa vie …

Le photojournalisme

Jean-François LEROY

1h11min58

Pas de résumé disponible pour le moment

# VRAI OU PHOTO ?

Considérée, à sa naissance, comme un formidable progrès dans la représentation du réel, la photographie permet en fait, dès les origines, toutes les manipulations. Les premières photos de guerre sont des reconstitutions (les temps de pose interdisant alors l'instantané), les dictateurs font disparaître des personnages tombés en disgrâce, des clichés douteux alimentent canulars et légendes… A garder en tête, à l'heure où la technologie permet des modifications de plus en plus difficiles à déceler.

Presse, photo, politique. Dialogue avec Raymond Depardon

58min42

Dialogue animé par Serge Toubiana.

Eduquer à l'image, Fiction ou réalité?

De Alain Brochot

1h00min00

De nombreux parents et pédagogues s'inquiètent de la place de plus en plus grande prise par les images dans notre société. Ils craignent que les enfants perdent le contact avec la réalité face à la diffusion massive de ces images de la part des médias. Face à cette invasion médiatique, "l'éducation à l'image" est peut-être une des solutions. Comprendre, analyser ou fabriquer des images afin que nos enfants développent leur sens critique, ne pas les laisser ingurgiter "bêtement " ce qu'on leur donne à voir mais au contraire, les inciter à se forger leurs propres opinions, leur donner des "outils" afin qu'ils puissent s'interroger et devenir ainsi plus responsables.   Comment éduquer nos enfants à l'image ? Comment travailler en classe autour de cette notion ? Ce documentaire est un exercice de style, un faux "journal télévisé", une mise en scène qui nous aide à comprendre à quel point l'image peut être manipulée. Nous découvrons dans ce faux journal un faux présentateur qui lance des séquences de faux reportages nous faisant découvrir des initiatives pédagogiques autour de l'éducation à l'image.   Ce film est encadré par une émission présentée par Philippe Meirieu, consacrée à la thématique : L'image et l'école.   Télévision, photo, vidéo, internet, cinéma, magazine, publicité, aujourd'hui plus que jamais les images sont omniprésentes et ont envahi le quotidien des familles et des élèves. Quel rôle l'école peut-elle jouer pour aider les enfants à appréhender ce flot d'informations ? Que disent les programmes à ce sujet ? Comment travailler en classe pour permettre aux enfants de comprendre le statut des images ? Pour débattre autour de ces questions, Philippe Meirieu accueille Elisabeth Baton-Hervé, chargée des médias à l'UNAF (Union Nationale des Associations Familiales) et co-présidente du CIEM (Collectif Interassociatif Enfance et Médias), Evald Maillet, enseignant chercheur à l'IUFM de Clermont-Ferrand, Isabelle Lorenzo, enseignante détachée en renfort sur le Réseau Réussite Scolaire du 1er arrondissement de Lyon et Muriel Florin, journaliste au Progrès de Lyon, en tant qu'invitée de venue d'ailleurs.   Un programme édité par CAP CANAL.

Smash his camera

De Leon Gast

1h26min30

Tirant son titre d’une demande faite par Jacqueline Kennedy Onassis à ses agents de sécurité "cassez son appareil photo", ce documentaire retrace la carrière fulgurante de Ron Gallela, célèbre photographe et paparazzo autoproclamé. Ce film porte également un regard sur la nature de la célébrité, la relation entre les vedettes et leurs chroniqueurs, et l’équilibre fragile entre vie privée et liberté de la presse.

We are Winning Don't Forget

De Jean-Gabriel Périot

06min44

De la représentation du travail comme valeur... Où l'on reparle de la lutte des classes.

# OBJECTIF FICTION

Comme Marcello Mastroianni en paparazzo dans La Dolce Vita de Fellini (1960), le métier de photographe est pain bénit pour les auteurs de fiction, en leur fournissant matière à réflexion sur la réalité et l'illusion des images, des mises en abyme spectaculaires, des procédés narratifs innovants, afin de mettre en scène leur propre voyeurisme.

La lampe au beurre de yak

De Hu Wei

15min46

Un jeune photographe ambulant et son assistant proposent à des nomades tibétains de les prendre en photo devant différents fonds.

Madame Claude

De Just Jaeckin

1h46min48

L'histoire vraie de Madame Claude, patronne d'un réseau de call girls qui "exercent" leurs talents pour de hauts dignitaires et fonctionnaires du gouvernement. Certains d'entre eux vont subir un chantage, car David, photographe de métier, possède des images de ces messieurs et dames dans des positions compromettantes.

Die Badewanne

De Tim Ellrich

12min56

Trois frères tentent de faire revivre la magie de l'enfance grâce à une vieille photo de famille.

La chance d'être femme La Fortuna di essere donna

De Alessandro Blasetti

1h31min42

Prise en photo à son insu au moment où elle raccrochait ses bas, une jeune vendeuse se retrouve à la première page d'un magazine. Ayant toujours rêvé de devenir mannequin ou vedette de cinéma, Antonietta exige du photographe Corrado Betti qu’il l’aide à lancer sa carrière.

Il la présente donc au comte Sennetti, très introduit dans le milieu du cinéma. Mais si Antonietta prend son idylle avec Corrado très au sérieux, pour ce dernier, il ne s’agit que d’une conquête de plus.

Orgueilleuse, Antonietta se venge en l’ignorant lorsque Sennetti la transforme en vedette. Corrado prend alors conscience de ses sentiments pour elle. Antonietta laissera ses rêves pour l’amour de son beau photographe.

# PHOTOTHÉORIE

Simple technique de captation du réel ou discipline artistique à part entière ? Dès le milieu du XIXe siècle, les intellectuels s'écharpent sur le statut de la photographie. Pour finir, elle n'a pas remplacé la peinture, comme le redoutait Charles Baudelaire. Mais en introduisant la reproductibilité technique dans l'art, elle a bouleversé la pratique et la diffusion des œuvres.

Salons de Charles Baudelaire

Encyclopaedia Universalis

22 pages.Bienvenue dans la collection Les Fiches de lecture d’UniversalisLes trois Salons publiés par Charles Baudelaire (1821-1867) en 1845, 1846 et 1859, (on peut leur ajouter le Salon caricatural auquel il collabora en 1846, en donnant le Prologue et en participant aux légendes des gravures satiriques des œuvres exposées) ne forment qu’une partie de son œuvre critique.Une fiche de lecture spécialement conçue pour le numérique, pour tout savoir sur Salons de Charles BaudelaireChaque fiche de lecture présente une œuvre clé de la littérature ou de la pensée. Cette présentation est couplée avec un article de synthèse sur l’auteur de l’œuvre.A propos de l’Encyclopaedia Universalis : Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopaedia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins…), l’Encyclopaedia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

Enquête d'art : Nadar, Pierrot photographe Musée d'Orsay

Lucille Bellanger

25min48

Durant l'automne 1854 ou l'hiver 1854-1855, Nadar, qui a associé à son activité son jeune frère Adrien, demande au mime Charles Deburau (1829-1873) du théâtre des Funambules de poser pour une série de "têtes d'expression". Ce dernier est le fils du célèbre Baptiste Debureau, qui servit de modèle pour le rôle joué par Jean-Louis Barrault dans le film de Marcel Carné Les enfants du Paradis (1945).Félix Nadar obtient ensuite d'un ami haut placé que la série soit exposée à l'Exposition universelle de 1855. Le jury de l'Exposition décerne une médaille d'or à ce travail. Elle est attribuée non pas à Félix, mais à Adrien, qui s'est approprié le nom d'artiste de son frère en se faisant appeler Nadar jeune. Il s'ensuit un procès que Félix finit par gagner en 1857 contre Adrien.

Pikapika, Lightning Doodle Project

De Kazue Monno

03min58

Images de parcs, de voies ferrées, d'écoles, de halls d'entrée et de la baie de Tokyo.

Les autochromes

De Patrick Naslès

52min55

Chez les Lumière s'il est bien une invention considérée comme une révolution universelle, c'est l'autochrome. Alors que le cinéma n'apparaît que comme une sorte de tour de magicien sans grand lendemain, la photo couleur bouleverse le monde de l'image. Certains considèrent d'ailleurs l'entrée en couleur de la photo comme la mort de la peinture figurative. Ils n'ont pas tout à fait tort. 1903, date de naissance de l'autochrome, représente un tournant évident pour la plupart des maîtres du pinceau qui s'éloignent de la représentation de la réalité pour mieux fouiller les dédales de leur imaginaire intérieur. Le succès de l'autochrome est immédiat, époustouflant, universel. A tel point que s'ouvrent une usine de fabrication aux Etats-Unis, une autre en Ukraine. Des millions de plaques sont vendues et les professionnels de l'édition se laissent à leur tour séduire. En 1909, le financier-philosophe, Albert Khan, émet l'idée qu'il est urgent de photographier chaque recoin de la terre avec ce procédé. Au total, soixante douze mille clichés seront pris, qui constituent aujourd'hui des archives uniques…